Association loi 190
   
  Société Dunkerquoise d'Histoire et d'Archéologie
  Paul Machy
 





Le 9 avril 1945, soit un mois jour pour jour avant la libération retardée de Dunkerque, Paul Machy, maire de Rosendaël et conseiller général, disparaissait en déportation. Mort d’épuisement ou
froidement assassiné par un groupe de Jeunesses Hitlériennes, chargé de l’évacuation du sinistre camp de Buchenwald et d’éliminer toute trace de l’univers concentrationnaire, personne ne le sait ! Son corps ne fut jamais retrouvé. Un destin brisé, probablement au bord d’une route menant à Weimar.

 
Paul Machy figure sur la longue liste des victimes de la folie meurtrière du nazisme. Resté courageusement à la tête de sa municipalité lors des terribles journées de mai-juin 1940, il avait ensuite choisi de gérer les malheurs de sa population soumise à une occupation pesante et massive, et s’était engagé dans les rangs de la Résistance locale. Arrêté au seul motif d’avoir tenu publiquement des propos optimistes sur la libération de la France et l’imminente défaite de l’Allemagne, il connut ce destin tragique qui est commémoré chaque année afin que l’insoutenable et l’inqualifiable atteinte à la dignité humaine soit à tout jamais proscrite de nos sociétés contemporaines.

 
Prix : 20 € en vente le soir de la conférence du 10 avril  ou lors des
conférences organisées par la SDHA ou par correspondance : 25 € (frais
d'envoi compris).
 



 
  Aujourd'hui 30 visiteurs (68 hits) ont visité notre site Les pages sont gérées par un administrateur  
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=