Association loi 190
   
  Société Dunkerquoise d'Histoire et d'Archéologie
  revue n°51
 
R

               


SOMMAIRE

janvier 2018 • n° 51

 

PATRICK ODDONE

Le Mot du Président............................................................................................. 3 à 4

 

STÉPHANE CURVEILLER

Les Flamands et la mer (XIIe-milieu XVIe siècle)

La Flandre maritime du Moyen-Âge revisitée, de la conquête laborieuse et tenace des terres abandonnées par le retrait des eaux à l’essor maritime, stratégique et commercial des cités riveraines de la mer du Nord            5 à 26

 

RENÉ GALAMÉ

Jacques VERGIER (1655-1720), Dunkerquois malgré lui, poète, commissaire de la Marine, premier président de la Chambre de commerce

Féru de littérature, Jacques Vergier n’a connu qu’une notoriété littéraire posthume. Son séjour de vingt ans dans l’administration maritime et commerciale de la cité de Jean Bart a sombré dans l’oubli. Et pourtant…..................27 à 54

 

JEAN-MARC VAN HILLE

Et si la loge jacobite dunkerquoise avait existé avant 1721 ?

Les archives attestent de l’existence d’une loge maçonnique à Dunkerque dès 1721, mais la présence auparavant de forts contingents de militaires britanniques et de jacobites ouvrent des pistes qui pourraient vérifier l’hypothèse de la création d’une loge plus précoce ........................................................................................................................... 55 à 62

 

RENÉ GALAMÉ

François Louis Auguste FERRIER (1777-1861), Directeur des douanes, Dunkerquois de cœur et Pair de France

Administrateur éminent, Ferrier a présidé, entre autres, aux destinées de Dunkerque et de la Flandre maritime qu’il appréciait profondément. Ses mérites l’ont mené sous l’Empire et la Monarchie aux plus hautes fonctions nationales....................           63 à 84

 

OLIVIER RYCKEBUSCH

Prostitution et enfermement dans la généralité de Lille au XVIIIe siècle : le cas de Dunkerque

Au XVIIIe Siècle, en France, pour une importante partie de la population, l’existence est précaire, des femmes se prostituent pour compléter leurs revenus ou pour pallier un manque de travail.......................................85 à 102

 

AGATHE LEYSSENS

Reconnaître la mort en mer à l’époque moderne

La perte et la disparition en mer d’un être cher est d’abord un drame familial, un deuil impossible à faire, mais ensuite une course d’obstacles administratifs pour faire reconnaître légalement le décès......... 103 à 126

ÉRIC VANLANDTSCHOOTE

Les animaux dans la ville : l’exemple de Dunkerque au XIXe siècle..............

De nos jours, la vie animale domestique en ville se limite aux gents canines et félines. Le modernise a chassé bêtes de somme et animaux d’élevage des murs de la cité. Cette plongée dans les archives nous rappelle toute l’importance qu’avait l’animal dans la vie portuaire et citadine de Dunkerque....................................................... 127 à 142

 

GUY MARÉCHAL

1876 : La perte de deux goélettes Expéditive

Tragique destinée d’un capitaine d’Islande, sauvant l’équipage d’une goélette en perdition, perdant son navire sur les côtes islandaises, acquitté par la commission d’enquête, retrouvant un commandement l’année suivante pour se perdre corps et biens lors d’un voyage au Portugal................................................................................................. 143 à 156

 

MICHEL TOMASEK

Le train-exposition de 1935

12 octobre 1935, un train-exposition se range quai des Hollandais pour quatre jours. 259 artistes (dont quatre peintres « estampillés » Dunkerquois - Evrard, Ladureau, Jérôme et Le Sidaner) y exposent quelque 267 œuvres à la curiosité et à la bourse des visiteurs .................................................................................................................. 157 à 174

 

OLIVIER VERMESCH

Les Espagnols de l’Opération Dynamo : les Compagnies de Travailleurs Étrangers. Dunkerque, mai-juin 1940

L’actualité a remis l’Opération Dynamo à la une de la presse et sur les écrans, l’occasion de lever le voile sur le sort de centaines d’Espagnols, fuyant leur pays, internés en France et finalement pris au piège de la tourmente de mai-juin 40 à Dunkerque............................................................................................... 175 à 196

 

CATHERINE HÉLIN

Dunkirk-USA, Dunkerque-France. La mémoire retrouvée ?

C’est l’histoire d’un bel élan de solidarité des Américains de Dunkirk, petite ville des bords du lac Érié, vis-à-vis des Dunkerquois exsangues, après cinq années de privation et de destructions, et des vicissitudes d’un jumelage avant l’heure...............................                197 à 214

 

Informations................................................................................................ 215 à 216

 

 
  Aujourd'hui 5 visiteurs (14 hits) ont visité notre site Les pages sont gérées par un administrateur  
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=